Le quad est-il dispensé de contrôle technique ?

Publié le : 08 octobre 20214 mins de lecture

Si la plupart des véhicules motorisés circulant sur la voie publique doivent obligatoirement passer un contrôle technique avant de pouvoir circuler, certaines catégories en sont exclues.

Il s’agit des deux, trois et quatre roues ainsi que certaines voitures sans permis de conduire. Mais face à la recrudescence du réchauffement climatique actuelle, le Gouvernement français a décidé qu’après le 1ér janvier 2023, un contrôle technique pour un quad sera obligatoire. La polémique reste ouverte face au mécontentement des motards.

Avis aux amateurs de quad

Déjà en retard sur le reste de l’Union européenne sur ce point, la France a décidé de faire subir un test technique obligatoire pour les quads et les autres motocycles sans aucune exception ! Ceci est probablement dû à l’augmentation accrue des deux, trois et quatre roues circulant sur la voie publique. Ces engins permettent en effet de rouler librement sans crainte d’être pris dans les embouteillages.

Plus leur nombre augmente, plus l’empreinte carbone dans l’atmosphère accroît. Pour pallier cet effet nocif et préserver l’écologie, les propriétaires de quad devront faire inspecter leurs véhicules dans un centre de contrôle agréé selon un calendrier et une fréquence précis.

Comme pour les autres voitures circulant sur la route, la non-présentation du contrôle technique pour un quad est passible d’une amende et d’une immobilisation dudit véhicule.

Une mesure pas très populaire

D’après l’indignation des motards sur ce contrôle technique des deux-roues et des quadricycles, le président de la République a suspendu l’application du décret du 11 Août dernier. Or, dans la crainte d’une sanction de la part de l’UE, le gouvernement français a entériné ce décret pour les quads et les cyclomoteurs circulant en France.

Le premier souci de l’État (comme dans toute l’Union européenne) est de limiter la pollution de l’air occasionnée par les gaz d’échappement desdits véhicules. En second lieu, le contrôle est imposé pour limiter les accidents de la circulation dus aux défaillances techniques.

Ainsi, l’objectif est la préservation de l’environnement et la limitation du réchauffement climatique qui sont primordiaux pour la conservation de l’écologie et de la planète en général.

Qu’en est-il des kubota et autres SSV ?

Même si certaines catégories de véhicules ne rouleront jamais sur une route (nationale, départementale ou autres pistes carrossables), ils sont contraints de subir un test technique auprès d’un centre agréé ! Aucune dérogation spéciale ne semble avoir été prévue pour les engins agricoles motorisés. À l’instar d’un contrôle technique pour un quad, les SSV et tous les véhicules de catégorie L devront donc subir le même test technique.

Heureusement, quelques types de quads et SSV travaillant dans l’agriculture qui ne sont pas homologués L (comme tracteurs, kubota, SSV) et roulant à moins de 60 km/h sont dispensés de cette obligation !

Plan du site